Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Chambre d'hôte pour mésange

Publié le par Françoise Andersen

Article publié en 2016 dont voici une version mise à jour et écourtée

L'histoire a en fait commencé, il y a une quarantaine d'années, un jour où une amie s'apprêtait à emporter à la déchetterie un photophore en céramique de type oriental. Elle n'en voulait plus, car le vent s'engouffrait dans les ouvertures et éteignait la bougie. Spécialiste des sauvetages en tout genre, je l'ai bien sûr récupéré illico et l'ai utilisé comme mangeoire pour les petits oiseaux en le suspendant au-dessus de la terrasse. 

Chambre d'hôte pour mésange

Quelques jours plus tard, nous étions en train de dîner, quand j'ai vu qu'il y avait quelque chose à l'intérieur de la mangeoire. C'était une mésange qui semblait dormir. A partir de ce jour-là, elle est revenue chaque soir, juste avant le coucher du soleil. Elle s'installait en biais pour dormir car il n'y avait pas beaucoup de place.  

Chambre d'hôte pour mésange

Quand je me lèvais le matin, elle était  déjà repartie. Mais quelle angoisse, chaque soir, quand elle avait  du retard. Je me demandais s'il ne lui est rien arrivé. Bref je me faisais un sang d'encre jusqu'à son retour. Mon mari se moquait de moi et je le comprends ! Parfois, de retour "chez elle", elle était soudain effrayée par une voiture qui passait ou par nous, qui nous  déplacions dans le séjour. Alors pour éviter que nos mouvements dans le séjour ne l'effraient, j'avais décidé, même s'il faisait encore jour, de baisser à moitié les rideaux roulants: Mon mari n'avait pas été ravi de cette solution qui lui cachait sa vue sur le jardin, mais il s'était résigné, craignant sûrement que je lui dise :" C'est la mésange ou toi" :)

Chambre d'hôte pour mésange

Un soir, la mésange venait de s'installer dans la mangeoire, quand mon mari a entendu un bruit dehors. Curieux, il a levé légèrement le rideau. Cela a suffi pour faire peur à la mésange, qui s'est envolée. Elle n'est pas revenue et les jours suivants la mangeoire est restée désespérément vide.  J'ai été très triste et elle m'a beaucoup manqué. 

Chambre d'hôte pour mésange

Publié dans OISEAUX

Partager cet article
Repost0

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

Publié le par Françoise Andersen

Avant de commencer mon histoire, je tiens à signaler que même si, je m'amuse parfois à employer  des néologismes de mon cru, le mot "patatoïde", lui, existe bel et bien. Il n'est pas dans mon vieux Petit Robert des années 60, mais il est dans le Larousse en ligne. Dans Wikipédia il est spécifié que ce n'est pas un terme scientifique mais on ne dit pas en quelle année il a été introduit. Lycéenne, je l'avais entendu pour la première fois dans la bouche de notre truculent  prof de géométrie, un Mériodional avec un fort accent du Midi qui faisait souvent le pitre pour nous amuser. Le jour où il avait dessiné au tableau une surface ressemblant à une pomme de terre, en la qualifiant de "patatoïde", j'en avais déduit que c'était une de ses inventions. Mais peut-être est-ce effectivement lui qui a inventé ce terme, qui a été repris par les très nombreux élèves  qu'il a eus au fil des ans et qui a fini dans le Larousse. Qui sait ?...

Nous avons devant la maison trois buis que je taille chaque année. Au début ils étaient bien ronds, mais peu à peu ils sont devenus "patatoïdes".

n

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

Un jour, je vois l'écureuil dans le buis de droite. Il semblait réfléchir. Je vous fais part ici  de ses réflexions.

 "Je suis sûr d'avoir caché des cacahouètes dans ce buis, Mais ma mémoire est défaillante et je ne me rappelle plus l'endroit exact"

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

"Ce n'est pas en haut et  ce n'est pas en bas non plus"

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

"Gardons notre calme et réfléchissons"

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

C'est peut-être à l'intérieur. Je vais aller voir"

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

" Il faisait noir là-dedans. Je n'ai rien trouvé"

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

"Mais je me suis peut-être trompé de buis. Il faut que je me repère".

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

"Non, c'était bien celui-là. Je replonge"

Le garde-manger de l'écureuil dans le buis patatoïde ( Med resumé på dansk til slut)

Finalement il est ressorti et, cette fois, j'ai vu qu'il avait trouvé ce qu'il cherchait.

Mais je me suis rappelé tout à coup que l'an dernier des moineaux avaient fait leur nid à l'intérieur des buis. J'ai frémi en croyant voir entre ses griffes un oisillon tout rose qu'il s'apprêtait à grignoter. Mais mon mari m'a rassurée en affirmant que c'était ses doigts qui étaient roses et  qu'il était tout simplement en train de manger une cacahouète. Il avait raison. Le nid devait être vide et il s'en est servi comme garde-manger, ayant ainsi plus de chances de retrouver ses provisions qu'en les enterrant dans le jardin.

Résumé på dansk

Et egern så ud til at lede efter noget i busken. Da det åbenbart ikke havde fundet det, gik det ind i den, så jeg kun kunne se dets hale og til sidst ingenting. Men det kom ud igen og kiggede rundt, som om den prøvede at orientere sig, for at se om det var den "rigtige" buskbom. Så gik det ind igen og denne gang havde det åbenbart  fundet ,hvad det havde ledt efter, altså nogle jordnødder (MINE jordnødder fra fodrehuset) som det havde hamstret inde i busken. Først blev jeg forskrækket, fordi jeg så noget lyserødt og troede det var en fugleunge (jeg havde set nogle gråspurve som så ud til at bygge en rede inde i busken ). Men det var dets fingre der var lyserøde og det spiste bare en jordnød.

Reden var sikkert tom og egernet har åbenbart brugt det som spisekammer. Så fik min historie en lykkelig slutning

>>Omnivore opportuniste, l’Écureuil roux adapte son alimentation aux disponibilités en nourriture, l’alimentation constituant 60 à 80% de son activité selon les saisons. Au cours de l’automne et en hiver, il se nourrit principalement de fruits d’arbres : graines de conifères, faînes, châtaignes, glands, noisettes, noix…, mais aussi de champignons, de l’écorce des arbres et de bourgeons. Au printemps et en été, son régime est diversifié : baies, fleurs, jeunes pousses d’arbres, fruits à pulpe (cerise par exemple), invertébrés (insectes, escargots), et occasionnellement œufs et oisillons. <<

Source https://ecureuils.mnhn.fr/ecureuil-roux/biologie-et-ecologie/comportement

Publié dans ÉCUREUILS

Partager cet article
Repost0

Un monde sans abeilles ?

Publié le par Françoise Andersen

Hier j'ai regardé avec une immense tristesse deux abeilles virevolter, sans but appparent,  dans mon massif de lavande, alors que les autres années elles étaent des dizaines - peut-être même plus - qui butinaient sur la terrasse, berçant ma sieste de leur bourdonnement monotone.
Un monde sans abeilles ?
Un poème de Rutebeuf  (1230-1295) m'est revenu en mémoire et il s'est transformé en "Que sont mes abeilles devenues ?"
Le pire, c'est que j'ai eu la nette impression que ces pauvre abeilles étaient devenues folles . Elles allaient de fleur en fleur sans butiner et se déplaçaient si vite que je n'ai réussi à avoir que des images floues. J'ai signé avec 120.000 autres personnes une pétition   pour essayer de "barrer la route aux lobbys agrochimistes, qui s'apprêtent à se donner eux-mêmes l'autorisation de vendre dans toute l'Europe leurs pesticides tueurs d'abeilles". mais le combat est trop inégal.
Est-il encore temps d'arrêter ce masssacre ? Quel monde allons nous laisser aux générations à venir?

"Si les abeilles disparaissent, les jours de l'homme sont comptés " aurait dit Einstein.
Les abeilles meurent et les ruches ne survivent pas à cause des pesticides. Ils sont pourtant, en tant que pollinisateur, un maillon essentiel dans notre environnement car la pollinisation est nécessaire à 70% de la production agricole dans le monde ( 84 % en Europe ). C'est en d'autres termes, la production de notre nourriture qui peut voler en éclat et donc notre vie. 
Il est assez étrange de remarquer que le meilleur miel de France a été attribué à celui produit sur l'Opéra Garnier à Paris.."

Source #DunkNews #DunkPhenomenon #DunkNation #M

Publié dans INSECTES

Partager cet article
Repost0

Le chat de ma voisine, ronronthérapeute et hypotenseur naturel

Publié le par Françoise Andersen

Une de nos voisines a un chat qui s'appelle Buster et dont je vous ai déjà parlé

Contrairement à nous, les anciens propriétaires de notre maison le laissaient entrer chez eux et toléraient même qu'il s'installe sur le canapé. Mais mon mari a horreur des chats et cela fait maintenant un an que Buster sait qu'il n'est le bienvenu que dans notre jardin. Il respecte scrupuleusement la règle que je lui ai expliquée un jour, avec le plus grand sérieux. Je me trouve moi-même complètement dingue en parlant à ce chat comme à un humain, mais j'ai vraiment l'impression qu'il comprend tout ce que je lui dis. D'ailleurs il n'a plus jamais fait de tentative d'intrusion, même si la porte est grand ouverte.

J'ai donc été très étonnée hier en voyant son regard implorant derrière la porte vitrée du séjour. J'ai cru qu'il avait oublié mes consignes et qu'il me suppliait de le laisser entrer chez nous.

Le chat de ma voisine, ronronthérapeute et hypotenseur naturel

Il a ensuite l a essayé d'attirer mon attention autrement.

Le chat de ma voisine, ronronthérapeute et hypotenseur naturel

Puis il s'est mis à se frotter contre la porte et j'ai enfin compris ce qu'il voulait.  Il ne lui manque que la parole et j'ai appris à décoder son langage corporel.  Cela voulait dire: "Viens  me caresser". Si son intention avait été d'entrer dans la maison, il aurait pu profiter que j'ouvrais la porte pour se faufiler à l'intérieur, ce qu'il n'a pas fait quand je suis sortie pour lui faire des papouilles sur la terrasse. 

Si je lui obéis illico quand il vient quémander mes caresses, ce n'est pas désintéressé. Cette ronronthérapie m'est en effet très bénéfique. Cela me déstresse et fait même baisser ma tension. C'est scientifiquement prouvé. 

Partager cet article
Repost0

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, surtout s'il s'agit d'un lièvre et d'un chevreuil !

Publié le par Françoise Andersen

Quand il fait beau - cela a été le cas avant-hier - nous allons faire un tour au bord de la Baltique, à 7 km, dans le lotissement de vacances où se trouve notre petite  "sommerhus" ( = maison d'été). Une amie, inspirée par la fable de La Fontaine, a trouvé une bonne définition pour nos deux maisons: "La maison de ville" pour celle de Rødby et "la maison des champs" pour l'autre. Beaucoup de Danois ont deux maisons, même si celle d'été est plus petite et beaucoup moins bien équipée. Je dois d'ailleurs écrire un article sur ce mode de vie typiquement danois, mais pour l'instant c'est dans "brouillons" avec juste le titre >>La "double vie" des Danois"<<  Alors patience....

Peu avant d'arriver chez nous, j'ai aperçu un jeune chevreuil mâle dans le jardin des voisins. J'ai arrêté pile la voiture. Mon mari est heureusement habitué à mes arrêts intempestifs de  chasseuse d'images.

Je me suis  très lentement approchée du chevreuil comme un prédateur rampant vers sa proie. Rassurez-vous: c'était une image et je n'étais pas à plat ventre. Je prenais un cliché à chaque pas. Mais ces précautions étaient inutiles car ma présence ne semblait nullement le déranger J'aurais pu rester longtemps à le photographier de plus en plus près, car il continuait à me regarder effrontément, en semblant penser: "Mais quel toupet elle a, celle-là ! J e suis CHEZ MOI" . J'ai fini par partir, car il ne bougeait pas d'un pouce, comme s'il voulait me barrer la route. Nous ne pouvions en effet  pas rester ainsi définitviement à nous regarder droit dans les yeux.

Dès que les habitants ont déserté le lotissement, les animaux en reprennent possession. L'été ils se sauvent en nous voyant, mais maintenant c'est nous qui sommes les intrus.

C'était la première fois que je voyais un chevreuil avec son pelage d'hiver grisâtre. Les autres années, étant depuis longtemps de retour en France  à cette période, je n'avais rencontré que des chevreuils roux.

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, surtout s'il s'agit d'un lièvre et d'un chevreuil !

L'autre jour quand nous sommes arrivés dans notre jardin, un faisan s'y promenait tranquillement. Il a jeté un coup d'oeil distrait vers moi, mais il a continué calmement à faire le tour du propriétaire.

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, surtout s'il s'agit d'un lièvre et d'un chevreuil !
Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, surtout s'il s'agit d'un lièvre et d'un chevreuil !

Pareil avant-hier avec un lièvre. Il restait immobile même si je m'approchais. J'ai fini par me demander s'il était bien vivant. Je crois qu'il faisait sa sieste, les yeux ouverts.

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, surtout s'il s'agit d'un lièvre et d'un chevreuil !

Mais j'ai fini par trop m'approche , alors il s'est dressé sur ses quatre pattes et s'est éloigné de quelques mètres, puis s'est arrêté. J'ai saisi  mon arme  appareil, car c'est rare que j'aie l'occasion de photographier un lièvre dressé sur ses pattes. 

J'avais une vieille photo pas très nette d'un lièvre en mouvement sur ses quatre pattes. Celles-ci sont si longues que, de loin, on pourrait croire qu'il s'agit d'un petit chien. 

Il ne faut pas courir deux lièvres à la fois, surtout s'il s'agit d'un lièvre et d'un chevreuil !

Je pensais pouvoir faire une meilleure photo cette fois, car sur la première il avait l'air d'un vulgaire gros lapin.

Mais au même moment est apparu sur le chemin, à droite du lièvre, le jeune chevreuil que je venais de rencontrer. J'ai hésité entre le lièvre et le chevreuil, mais je me suis dit que celui-ci allait disparaître d'un bond et qu'il valait mieux le prendre en photo avant le lièvre, Hélas il a disparu. avant que j'aie eu le temps d'appuyer sur le déclencheur.

Résultat : quand je me suis tournée vers le lièvre, il n'était plus là et je n'ai eu ni l'un ni l'autre.

Publié dans CHEVREUILS, FAISAN, LIÈVRE

Partager cet article
Repost0

Le chevreuil "tatoué"

Publié le par Françoise Andersen

Il y a quelques jours, mon mari m'a appelée en disant qu'un chevreuil était en train de manger les feuilles d'un arbuste, chez le voisin d'en face. J'ai attrapé en vitesse mon appareil photo et comme j'étais à l'intérieur de la maison,  je l'ai réglé sur la position "À  travers la vitre " tout en regrettant qu'on ne puisse pas ensuite avoir le choix entre "vitres propres" et "vitres sales", car les miennes laissaient fort à désirer ce jour-là.

Le chevreuil &quot;tatoué&quot;

Comme vous pouvez le constater, cette partie de la haie est devenue très clairsemée. C'est le moins qu'on puisse dire.  Il paraît que le responsable de ce désastre est un RAT TAUPIER qui se nourrti de racines. Il creuse des galeries souterraines ou emprunte celles des taupes. Pourquoi se fatiguer si on peut laisser les copines faire le boulot à votre place? 

J'ai voulu voir quelle tête il avait, ce destructeur de haies, et j'ai trouvé son portrait sur ce lien où j'ai pu lire un article très intéressant. Mon ennemi invisible est mignon comme tout. Donc pas question de mettre des pièges. En fait il est chez lui, comme tous les autres animaux sauvages du lotissement. C'est moi qui ai usurpé son territoire.

N'empêche que quand il mange les racines, notre haie devient marron et finit par mourir. Au printemps, j'ai coupé tout ce qui était mort et, pour combler les parties vides, j'ai acheté des jardinières en bois avec espalier. J'ai aussi mis de gros pots de fleurs. En fait c'est très joli et cela me permet de mieux voir les animaux qui passent devant chez nous. S'il continue à saboter notre haie, je comblerai les vides, au fur et à mesure que la haie disparaîtra.

Le chevreuil &quot;tatoué&quot;
Le chevreuil &quot;tatoué&quot;

Comme j'étais à l'intérieur. le chevreuil  ne m'avait pas repérée et il continuait tranquillement son repas. 

Le chevreuil &quot;tatoué&quot;
Le chevreuil &quot;tatoué&quot;

Mais soudain il a dû entendre un bruit sur le chemin et il a tourné la tête vers la gauche, puis vers la droite.

Le chevreuil &quot;tatoué&quot;
Le chevreuil &quot;tatoué&quot;

De loin je n'avais rien remarqué d'anormal. mais en regardant, sur mon appareil, la photo que je venais de prendre, je suis restée abasourdie: Il semblait avoir un TATOUAGE. Les tatouages sont à la mode et ils deviennent de plus en plus envahissants. Cela provoque chez moi une sorte de répulsion. Si les chevreuils s'y mettent aussi, où allons-nous, je vous le demande. ;)

Finalement je me suis rendu compte que c'était une branche qu'il était en train de mâchouiller.

Uns fois rassasié, il s'est dirigé calmement vers les terrains en friche qui bordent le petit bois. Il devait, pour cela, traverser le chemin qui longe notre maison.

Étant donné qu'il marchait très lentement, je me suis dit que si je sortais discrètement du jardin par l'autre côté ( notre terrain fait le coin) et que me dépêchais d'arriver au "carrefour" avant lui, je pourrais le surprendre et faire une belle photo de près.

Le chevreuil &quot;tatoué&quot;

Mais le plus surpris des deux ne fut pas celui (ou plutôt celle) qu'on pense. En effet même si j'avais marché les genoux pliés et la tête baissée comme un Sioux sur le sentier de la guerre, pour ne pas dépasser de la haie, il m'avait sûrement vue sortir de la maison.

Quand je suis arrivée au coin, je pensais qu'il allait bientôt  traverser la route. Tenant l'appareil en l'air, j'étais prête à prendre une photo. Mais le temps passait  et toujours pas de chevreuil. Je commençais à m'ankyloser et à me dire qu'il avait dû rebrousser chemin. Mais en tournant la tête vers la gauche. je me suis aperçue que j'étais presque "nez à museau" avec lui et qu'il m'observait d'un oeil intéressé. 

Le chevreuil &quot;tatoué&quot;
Le chevreuil &quot;tatoué&quot;

Je me demande combien de temps nous sommes restés planqués, chacun de notre côté du coin, à attendre que l'autre se montre. Il n'était même pas à un mètre de moi, alors il n'a pas osé passer devant moi sur le chemin qui mène au bois. Il a traversé celui où sévit le rat taupier et Il est entré dans le jardin du voisin d'en face. Il peut se le permettre mais il doit savoir que moi, je ne peux pas et qu'il y est donc tranquille. 

Publié dans CHEVREUILS

Partager cet article
Repost0

Un chevreuil "tout mité"

Publié le par Françoise Andersen

Cétait en avril de cette année,  juste après notre arrivée au Danemark. Nous faisions notre première promenade dans le lotissement où se trouve notre petite maison de vacances. Soudain un jeune chevreuil mâle est sorti calmement, sur notre gauche, d'un chemin perpendiculaire à celui où nous nous trouvions.. 

Je me demande pourquoi je dis qu'il était jeune. En fait je n'en sais rien. Pour déterminer avec certitude l'âge d'un chevreuil, il faut en effet examiner sa dentition et même si les chevreuils du lotissement ne sont pas farouches, je doute qu'ils se prêtent à un contrôle dentaire. 

Nous nous sommes arrêtés net et il est passé à  5 ou 6 mètres de nous. Il semblait hésiter sur le chemin à prendre. Je pense que c'est pour cela qu'il est allé consulter le panneau où on peut lire: "Chemin de la sarrette"  (Engskærsvej)   :) 

Un chevreuil &quot;tout mité&quot;

Ensuite il nous a regardés droit dans les yeux et je lui ai trouvé un air assez mécontent. Mais c'est peut-être parce que je suis habituée au doux regard des femelles. C'est en effet rare que je croise un mâle. Chaque mâle a son propre territoire, où il vit avec son harem. C'est pourquoi le plus souvent je ne vois que des femelles, parfois avec leur(s) petit(s). 

Peut-être que ce chevreuil pensait: " Et v'lan. On ne retrouvera pas  la tranquillité avant l'automne. La saison des touristes a commencé. Les pires ce sont les paparazzi., comme cette vieille obsédée de l'objectif, qui nous poursuit toujours avec son appareil photo".

Un chevreuil &quot;tout mité&quot;

Les chevreuils sont très curieux et s'ils ont un odorat très développé, en revanche ils voient très mal. Le temps qu'ils satisfassent leur curiosité, je peux  les observer et  les photographier. 

Soudain j'ai dit à mon mari: "Mais qu'est-ce qu'il a ? Il  est malade ?". Eh oui j'avoue humblement mon ignorance: je ne savais pas que c'était la période de la mue de printemps,

Je l'a revu un soir, quelques semaines plus tard. Il était en train de brouter l'herbe d'un terrain à vendre. Quand il m'a vue, il a pris la pose et j'ai pu prendre ce beau cliché. Il avait fière allure alors qu'au printemps, pendant la mue, il avait vraiment l'air minable. On aurait dit qu'il était tout mité.

Un chevreuil &quot;tout mité&quot;

Publié dans CHEVREUILS

Partager cet article
Repost0

Sauvetage d'une abeille

Publié le par Françoise Andersen

C'était il y a très longtemps, puisque mes fils, qui sont maintenant presque aussi vieux que moi, étaient jeunes à l'époque. Je me faisais bronzer sur la pelouse de la piscine de plein air d'une commune de la banlieue de Copenhague où nous vivions alors, pendant qu'ils s'en donnaient à coeur joie dans l'eau. Le terrain était en pente et l'entrée de la piscine était au niveau de la pelouse, tandis que l'autre côté émergeait du sol. Il y avait de grandes vitres qui me permettaient de voir mes enfants quand ils plongeaient, comme s'ils étaient dans un aquarium. 
Sauvetage d'une abeille

A un moment j'ai remarqué que l'aîné continuait à plonger, mais je n'ai plus vu le cadet. Je me suis dit qu'il devait être en train de nager à la surface, mais j'ai quand même préféré aller vérifier. Je me suis affolée quand je ne l'ai vu nulle part. Je l'imaginais gisant inanimé quelque part au fond. Comme cela a dû être pesant pour mes pauvres enfants d'avoir une mère qui paniquait si vite. Et en général sans raison, comme ce jour-là, où je l'ai vu enfin qui traversait la pelouse, dans la direction de notre "campement". Il regardait fixement son avant-bras droit qu'il tenait tendu devant lui. L'angoisse m'est à nouveau tombée dessus. Il s'était sûrement cassé le poignet et il allait falloir aller aux urgences. 

Je l'ai vite rejoint et il m'a montré qu'il tenait une abeille dans le creux de sa main. Il soufflait tout doucement dessus. Il m'a expliqué: "Elle était en train de se noyer dans la piscine et je l'ai sauvée". J'ai crié: "Elle va te piquer", mais il a déclaré calmement: "Non. Elle sait que je suis en train de l'aider." En effet une fois sèche, au bout d'un bon moment, elle s'est envolée.

Image provenant du lien ci-dessous

Image provenant du lien ci-dessous

Peu après il s'est passé quelque chose de très étrange. Une abeille a surgi et elle a tourné deux fois autour de mon fils. Quand elle est partie, une autre a fait pareil. Comme si cela allait de soi, mon fils, l'air ravi et tout fier, m'a expliqué: "Elles sont venues me remercier d'avoir sauvé leur amie".

Qui sait? Il avait peut-être raison ...

Publié dans INSECTES

Partager cet article
Repost0

Un chat a eu le coup de foudre pour moi

Publié le par Françoise Andersen

Vous me direz qu'à mon âge, il ne peut bien sûr  pas s'agir d'un humain. :)  Mais c'est toujours agréable d'être aimée, même si c'est par Buster, le chat de la voisine d'en face.

Un chat a eu le coup de foudre pour moi

Avant que mes allergies disparaissent miraculeusement et en particlier celles provoquées par les chats, ceux-ci  m'évitaient. Ils sentaient que je n'appréciais pas leur présence, qui provoquait chez moi éternuements à répétition et yeux rouges. Souvent ils me regardaient même avec agressivité et "crachaient".

Cependant quand nous sommes arrivés dans notre nouvelle maison, Buster  est tout de suite venu se frotter contre ma jambe. Depuis il ne me lâche pas d'une semelle, mais seulement quand je suis à l'extérieur. En effet j'ai mis les choses au point dès le premier jour. Je savais qu'Inga, qui habite la maison mitoyenne, le laissait entrer chez elle, mais il n'était pas question qu'il entre chez nous. J'ai donc pris mon ton sérieux et pédagogique d'ex enseignante pour lui dire: "Buster je t'aime bien. Tu peux rester dans la cour ou dans le jardin, mais tu n'as pas le droit de me suivre dans la maison".

Il a l'air si intelligent que je ne peux pas m'empêcher de lui parler comme à un humain. Je sens qu'il comprend tout ce que je dis, même ce que je ne dis pas, car j'ai vraiment l'impression parfois de communiquer avec lui par télépathie.

Il a semblé accepter ces règles et il ne m'a pas suivie quand j'ai passé le seuil. Il est allé s'installer sous notre voiture, garée dans la rue, à attendre que je sorte à nouveau. Une voisine m'a dit qu'il pouvait rester ainsi des heures, immobile, le regard fixé sur notre maison. Elle ne l'avait jamais vu se comporter ainsi auparavant. Elle m'a dit en riant: "Il est tombé amoureux de toi".

Il attrape sûrement des crampes à rester ainsi dans la même position, alors parfois il s'étire et cela m'a permis de prendre cette photo amusante.

Un chat a eu le coup de foudre pour moi

Puis il reprend sa position, ne la quittant que pour venir me rejoindre, dès que je sors de la maison.

Un chat a eu le coup de foudre pour moi

Un jour je venais de rentrer quand mon mari me dit, l'air inquiet :  "Buster a fait le tour de la maison. Attention, il est sur la terrasse sous la fenêtre de la chambre". Je me suis dépêchée d'aller la fermer, me disant que ce chat, bien que très obéissant  s'était peut-être dit:  "Elle m'a interdit d'entrer par la porte, mais pas d'entrer par la fenêtre".

Les fenêtres danoises ne sont pas comme les françaises. Elles basculent vers l'extérieur. Elles peuvent s'ouvrir en grand, mais il y a un dispositif  de sécurité qui permet de les laisser entrouvertes, sans qu'on puisse les ouvrir de l'extérieur. Pour la grande fenêtre de la chambre, il y a deux ouvertures possibles: un centimètre ou 10 centimètres, mais ce système n'existe pas sur la petite fenêtre qui pouvait permettre à Buster de s'introduire ainsi dans la maison .Je me suis donc empressée de la fermer.

Il fallait trouver une solution. Comme je suis du genre "Géo trouve tout"

Un chat a eu le coup de foudre pour moi

j'ai pris un vieux tiroir provenant d'un défunt congélateur et que j'avais gardé, (c'est mon côté "chiffonnier"). Je m'étais dit, suivant mon habitude "Ça peut peut-être servir un jour". Ça a servi en effet, mais ce n'était ni très esthétique ni très pratique quand on voulait aérer. Et puis ça faisait prison.

Un chat a eu le coup de foudre pour moiUn chat a eu le coup de foudre pour moi

J'ai donc trouvé  un autre système en fixant avec des charnières un grand  plateau en tek ajouré, dont je ne me servais plus. Le nombre de nos invités a en effet considérablement diminué au fur et à mesure que je vieillissais. Quand il fait trop chaud la nuit (ce qui n'est arrivé qu'une ou deux fois cette année), je peux faire pivoter le plateau et ouvrir la fenêtre, avant de refermer le dispositif "anti-chat" avec un crochet. 

Un chat a eu le coup de foudre pour moiUn chat a eu le coup de foudre pour moi

Pour ce qui est de la grande fenêtre, j'utilisais la sécurité qui limitait l'ouverture à 10 cm. Je me disais  que c'était trop étroit pour qu'un gros matou puisse s'y glisser. Mais comme vous allez le voir, je me trompais.

Une nuit je me réveille en ayant l'impression que quelqu'un m'observait. Je me dresse sur mon séant et dans la pénombre, je vois deux yeux brillants, avec un gros chat autour. Je reconnais alors Buster qui me regardait fixement. Je n'ai trouvé qu'une explication: il était peut-être entré en même temps que moi hier soir sans que je m'en aperçoive. Mon mari s'est réveillé en sursaut quand, furieuse,  j'ai crié à l'intrus: "Sors d'ici en vitesse" . Mais je me suis rendu compte que j'étais idiote et qu'il me pouvait pas obéir à mon ordre, puisque la porte d'entrée était fermée et même verrouillée .Mais il se rappelait comment il était entré.  D'un bond il a sauté sur mon lit, puis sur le rebord de la fenêtre, avant de disparaître à travers les 10 cm d'ouverture. Au Danemark, le rebord se trouve à l'intérieur des fenêtres, qui n'ont pas de volets. Bizarre d'ailleurs pour un pays froid. Bref dorénavant, si je veux laisser passer un filet d'air, je choisis la position d'ouverture à 1 cm. et j'aère par la petite fenêtre qui, elle, est protégée.

Apeès cela, pendant plusieurs jours, Buster m'a fait la tête. Je pense qu'il était vexé d'avoir été mis dehors comme un malpropre. Il me regardait d'un air méchant en plissant les yeux. Il est même allé jusqu'à s'asseoir sur le nichoir, alors qu'il sait pertinemment qu'il n'a pas le droit de s'approcher de mes oiseaux. Je suis sûre qu'il a fait ça rien que pour m'embêter.  

Un chat a eu le coup de foudre pour moi

Mais il n'est pas rancunier et il vient à nouveau quémander mes caresses.

Un chat a eu le coup de foudre pour moi
Un chat a eu le coup de foudre pour moi

Publié dans CHATS

Partager cet article
Repost0

Thriller ornithologique (publié en 2010 sur http://zwook.ecolevs.ch/martigny/zwook/enfants/histoiresvraies)

Publié le par Françoise Andersen

Thriller ornithologique

Cette année, c'est au-dessus de la terrasse, qu'une maman merle s'est mise à couver dans un recoin bien abrité du vent et de la pluie. Il y a une dizaine de jours, j'ai entendu des pépiements et j'ai vu trois petits becs grand ouverts qui réclamaient de la nourriture. Heureusement, la maman est vite revenue leur donner à manger. J'étais contente d'avoir à nouveau de gentils pensionnaires.
 
Quelques jours ont passé. Le papa venait aussi nourrir les petits. Ne voulant sûrement pas faire trop d'allers et retours, il arrivait à chaque fois avec trois petits vers de terre. On aurait pu croire qu'il savait compter
! Tout allait donc pour le mieux jusqu'au jour où, au retour d'une promenade, j'ai constaté avec horreur que le nid était par terre, vide. Je savais bien que les oisillons étaient trop petits pour avoir déjà quitté le nid. Mon voisin, Bent,  m'a dit: "C'est sûrement une pie qui est venue les manger."  Je ne l'ai pas cru, car il me semble que les pies mangent les œufs des oiseaux mais pas les petits. Je soupçonnais plutôt le gros matou que j'avais vu rôder la veille sur la pelouse. En tout cas, quel que soit le coupable, j'étais bien triste.
 
Mais tout à coup, alors que j'examinais le nid qui était tombé sur des fleurs, j'ai eu la surprise d'apercevoir, un peu plus loin, un petit merle à qui il manquait encore quelques plumes sur le dos. Il avait l'air mourant et je me suis dit qu'il ne survivrait pas longtemps, car il faisait encore très froid la nuit. En me levant, le lendemain matin, la première chose que j'ai faite a été d'aller regarder le thermomètre. J'ai constaté avec horreur que la température était descendue à 2 degrés.

Nul doute que le seul rescapé était mort de froid pendant la nuit. Je n'osais pas aller sur la terrasse, me voyant déjà obligée de soulever le petit cadavre pour aller l'enterrer dans le jardin. Je me suis dit que cela ne servait à rien d'attendre et je suis sortie. J'ai été stupéfaite de voir qu'il respirait encore. Il a même ouvert le yeux et levé la tête vers moi. Peut-être que la maman merle s'était occupée de lui. Elle était venue en tout cas, j'en étais sûre, car elle avait commencé à reconstruire un nid par terre, autour de lui, pour le protéger. 
 
Il m'est tout à coup venu à l'idée que les deux autres bébés merles étaient peut-être encore sur le mur. J'ai donc pris un escabeau et effectivement, ils étaient deux. Il y avait même aussi un œuf.


 
Peu après, j'ai vu la mère qui s'était installée directement sur le mur au-dessus de l'oisillon que j'avais photographié à côté de l'œ
uf. Mais l'autre, qui était un peu plus loin, avait l'air frigorifié. Je sais qu'il faut laisser faire la nature et ne pas intervenir, mais j'avais vraiment envie de l'aider. Il ne faut surtout pas toucher le nid ni les oisillons, car il paraît que la mère sent l'odeur humaine et ne s'occupe alors plus de ses petits. Mais j'ai pris un bâton et j'ai remis le nid sur le mur, en partie au-dessus du petit merle, pour qu'il ait moins froid. Apparemment, la maman a bien accepté ce geste car, peu après, elle était installé dans le nid et il n'y avait plus d'oisillons à l'extérieur.
 
Nous sommes partis faire des courses et en rentrant, nouvelle catastrophe: il n'y avait plus rien sur le mur. Le nid était à nouveau par terre, la maman envolée et des deux oisillons avaient disparu.
 
Cela devenait de plus en plus énigmatique. J'ai cherché parmi les fleurs et j'ai vu, à une certaine distance de l'oisillon qui avait passé la nuit par terre, un autre petit oiseau. J'avais bien envie de le mettre près de son frère pour qu'il ait plus chaud, mais comment le déplacer sans le toucher et sans lui faire de mal? J'ai donc préféré ne rien faire. Le pauvre petit me regardait pourtant avec un air que j'ai trouvé suppliant. Il avait en plus eu la malchance de tomber sur un petit rosier. J'ai été obligée de l'abandonner à son triste sort, en espérant que la maman allait pouvoir l'aider.

Quelques heures plus tard, le thriller continuait: il avait disparu. Mais je l'ai vite retrouvé. Il était bien au chaud serré contre son frère. Il avait apparemment eu la force de se traîner jusqu'à lui.

Mais où était le troisième? J'ai eu beau chercher, je ne l'ai pas trouvé. Enfin je me disais que deux rescapés sur trois, ce n'était pas si mal, surtout étant donné que j'avais, un moment, cru qu'ils avaient tous été dévorés vivants par le chat.
 
Je me disais que c'était la fin de mon histoire et qu'en fait elle se terminait assez bien. Mais elle ne s'est terminée que le lendemain, quand j'ai vu, non pas deux petits becs, mais trois. Entre temps, la maman avait presque reconstruit un nid par terre, autour d'eux, et je suppose qu'elle y a passé la nuit avec eux. Avant-hier, quand j'ai voulu prendre une nouvelle photo, le nid était vide. Ils doivent être quelque part dans le jardin. La maman va encore les nourrir pendant quelques jours, avant qu'ils puissent vraiment voler et se débrouiller seuls. L'année prochaine,  c'est peut-être l'un deux, devenu adulte, qui fera son nid sur le mur.

 

 

Partager cet article
Repost0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 > >>